Activités socio-sportives

Activités socio-sportives

Les Travailleurs Sociaux de rue

De l’insertion sociale par le sport, les missions des ex-animateurs socio-sportifs ont été réorientées vers le Travail Social de Rue, répondant mieux aux enjeux et défis actuels de l’action sociale et préventive.

Missions et priorités

Assurer une présence et une visibilité sur l’espace public ;
Aller à la rencontre des publics par des moyens d’accroche diversifiés ;
Effectuer des démarches d’information, d’accompagnement, de réorientation et de mise en projet dans une optique inclusive et préventive
Par le biais d’un travail de rue et de médiation, renforcer le lien social et la cohésion au niveau des quartiers

La répartition en quatre équipes permet un plus grand impact de zones couvertes par l’action.

  1. Pôle Centre Métro (Centre Pierron)
  2. Pôle Maritime
  3. Pôle Dubrucq
  4. Pôle Beekant

L’occupation positive de l’espace public avec diversification des moyens d’approche
 
Si le sport reste encore une accroche privilégiée pour l’occupation de l’espace public (par la responsabilisation des jeunes et leur implication dans la conception, l’organisation et l’animation des évènements se déroulant sur l’espace public) le Travail Social de Rue s’articule principalement autour de trois axes :

  • l’action collective, comme les projets et actions cités supra, ils visent à créer du lien entre les personnes dans le but de favoriser leur participation.
  • l’action individuelle, basée sur l’écoute, l’information, l’orientation, l’accompagnement et le relais vers les structures spécialisées en vue de l’émancipation, la responsabilisation et l’autonomie des personnes.
  • l’action communautaire